You are currently viewing Exercice de Cavaletti 3/3

Exercice de Cavaletti 3/3

Bon, voilà enfin le dernier exercice de cavaletti que je vous avais promis. Il m’a fallu un peu de temps, j’ai eu beaucoup à faire ces dernières semaines, entre autres avec la reprise des concours, mais finalement me voilà à écrire devant mon ordinateur.

Le premier exercice de cavaletti faisait travailler les chevaux sur un huit de chiffre, en franchissant deux lignes droites de cavaletti. Dans le deuxième exercice, nous avons vu comment sauter quatre cavaletti sur un cercle. Dans ce dernier exercice, nous allons augmenter le nombre de cavaletti et voir comment enchainer plusieurs parcours différents.

Enchainements de cavaletti

Dans ce premier enchainement, nous allons disposer les cavaletti de manière à avoir trois lignes droites : une ligne au milieu de la piste sur la longueur, puis deux autres lignes sur les deux diagonales. Les distances entre les cavaletti dans les lignes ne sont pas si importantes. En général, je met des distances assez longues et je fais ces enchainements de cavaletti comme si je faisais un vrai parcours d’obstacles, dans un vrai galop de parcours. Pour franchir une ligne en 6 foulées dans un galop de parcours, j’aurais une distance de 24 mètres environ. Pour 7 foulées, environ 28 mètres.

Il y a différentes méthodes pour mesurer les distances dans les lignes. Certains comptent en mètres, d’autres en pas. Un jour peut-être j’écrirais un article sur le sujet. Pour revenir à l’exercice, vous êtes donc libre de choisir les distances que vous voulez dans les lignes entre les cavaletti.

Sur le schéma ci-dessous, vous pouvez voir comment sont disposés les cavaletti. Nous avons donc une ligne droite au milieu et deux autres sur les diagonales. Chaque cavaletti peut-être franchis dans les deux sens et ainsi, vous pouvez avoir une combinaison d’enchainements (presque) illimitée.

enchainement de cavaletti

Pour commencer, nous allons enchainer uniquement des lignes droites. L’enchainement de cavaletti suivant inclus toutes les lignes droites possibles :

Enchainement 1: A – F – D – C – B – E – F – A – C – D – E – B

C’est un enchainement un peu plus long qu’un exercice de cavaletti classique, cela ressemble plus à un parcours d’obstacles, avec un total de 12 sauts. Cependant, comme il s’agit de cavaletti, cela n’est absolument pas éprouvant pour votre cheval. Pas plus que si vous le travailliez sur le plat.

L’objectif est de réaliser l’enchainement comme si vous étiez en parcours et que vous deviez sauter des hauteurs normales, 1m10, 1m50 ou 80cm, peu importe votre niveau. Vous devez vous imaginer entrain de sauter une épreuve en concours. Il est donc important d’avoir un galop de qualité avec un cheval au contrôle. Avant de commencer l’enchainement, vérifiez bien que votre cheval soit bien en avant, tendu et à l’écoute. Faites un cercle, des variations d’allure, des transitions, un bout vite, une reprise un peu forte si besoin. Soyez certain que votre cheval est aux ordres sur le plat avant de commencer tout parcours d’obstacles.

Enchainement 2: A – E – D – B – A – D – E – B – C – F – E – C – B – F

Ce deuxième enchainement est également assez long, avec 14 sauts au total. Le premier enchainement était constitué uniquement de lignes droites, dans celui-ci, vous trouverez une majorité de lignes brisées.

Vous êtes ensuite libre de créer les enchainements que vous voulez avec cette disposition des cavaletti. Le nombre de parcours possibles est immense. N’hésitez pas à varier les lignes droites et les lignes brisées ainsi que les abords à main droite et à main gauche.

Parcours de cavaletti

J’ai dessiné pour vous un plan de parcours que vous pouvez faire avec que des cavaletti. C’est un parcours très classique que vous pouvez également sauter avec des hauteurs plus hautes. Mais restons à nos exercices de cavaletti!

parcours de cavaletti

Comme vous pouvez le voir sur le schéma, vous commencez le parcours avec deux sauts sur des cavaletti isolés sur les diagonales. Ce qui va être très utile pour mettre votre cheval en avant et trouver votre galop de parcours. Ensuite vient le passage de deux cavaletti en ligne droite. La distance dans la ligne est une distance de parcours normale, pour 5 foulées au galop il y aura environ 20 mètres, pour 6 foulées ce sera environ 24 mètres.

Après la ligne droite, vous avez de nouveau un cavaletti dans la diagonale pour changer de direction. Cette fois l’angle est plus fermé et demande donc plus de contrôle et de précision, tout en gardant son cheval dans le mouvement en avant. Puis, vient un double de cavaletti sur la longueur. Pour un double à deux foulées, il y aura une distance de 9,50 mètres (pour des cavaletti, si vous sautez plus haut, vous pouvez avoir une distance de 10 mètres). Pour finir le parcours, vous trouverez un dernier cavaletti à franchir dans la diagonale.

inscription entre cavaliers

Comme pour franchir un parcours d’obstacles, il est important d’avoir un bon galop et un bon contrôle de la vitesse et de la direction de votre cheval. Vous devez arriver bien droit face aux cavaletti et sauter au milieu. L’intérêt principal de sauter des parcours de cavaletti et que cela n’est pas éprouvant ni usant pour le cheval. Vous pouvez donc refaire le parcours un certain nombre de fois et travailler davantage sur certains points ou défauts particuliers. Lorsque vous sautez un parcours d’obstacles, cela demande plus d’efforts pour le cheval et vous êtes donc limité en nombre de sauts par jour pour le bien-être de votre cheval.