You are currently viewing Soigner les blessures d’un cheval

Soigner les blessures d’un cheval

  • Post category:Soins & Entretien
  • Reading time:7 mins read

Les accidents et blessures avec les chevaux peuvent se produire. Parfois plus fréquemment que ce qu’on le croit. Ces conseils de base pour le traitement des blessures d’un cheval vous aideront à mieux vous préparer. 

Les blessures, plaies et lacérations peuvent être effrayantes pour vous et votre cheval. En apprenant les premiers soins de base pour soigner les blessures, vous disposerez des outils nécessaires pour venir en aide à votre cheval lorsqu’il se blesse.

Connaître l’anatomie du cheval

Pour commencer, familiarisez-vous avec les bases de l’anatomie équine. Une étude détaillée n’est pas nécessaire, mais l’attention aux détails est essentielle.

Observez votre cheval et notez les vaisseaux sanguins évidents. Certains des vaisseaux les plus proéminents se trouvent sur le haut des membres, le poitrail et la région abdominale. L’emplacement de ces vaisseaux, associé à la nature des chevaux (surtout lorsqu’ils sont paniqués ou excités), les rend particulièrement vulnérables aux blessures.

anatomie du cheval

Comment savoir si je dois appeler le vétérinaire?

Lorsqu’il s’agit de soigner une plaie, il faut toujours appeler un vétérinaire pour examiner les éléments suivants:

  • Les plaies béantes ou les plaies où la peau est décollée ou manquante. Même si vous pensez que la plaie ne peut pas être suturée, un vétérinaire peut évaluer les complications et recommander un traitement.
  • Plaies plus anciennes avec des tissus dévitalisés. Il peut être nécessaire d’enlever les tissus morts pour faciliter la cicatrisation. Un vétérinaire doit toujours effectuer cette opération dans un premier temps, mais un nettoyage suivant peut être effectué à domicile selon les instructions.
  • Les blessures à la tête, qui doivent toujours être suturées pour prévenir l’infection et préserver l’aspect esthétique.
inscription entre cavaliers

Que faire en attendant le vétérinaire?

1. Contrôlez le saignement de la blessure

Appliquez immédiatement une pression sur les zones qui saignent. Si vous pensez qu’un vaisseau important a été endommagé, appelez votre vétérinaire pendant que vous appliquez la compression. Lorsque vous appliquez une pression, n’évaluez pas vos progrès avant que les 20 minutes de compression ne soient écoulées. Le retrait de la pression perturbe la cascade de coagulation et peut nécessiter de recommencer.

Si le matériau que vous avez placé sur le saignement est saturé, ajoutez-en rapidement. Il n’y a pas de problème à ajouter des couches, tant que l’épaisseur ne rend pas difficile l’application d’une pression directe.

2. Appliquez un pansement sur la blessure du cheval

Vous pouvez maintenir la compression en place sur certaines parties du corps à l’aide de votre main. Sur les membres du cheval, vous pouvez appliquer un pansement compressif relativement facilement. Enveloppez-les bien, mais ne serrez pas trop. Si un gonflement apparaît sous le pansement, desserrez-le immédiatement.

Les vaisseaux sanguins sectionnés sur les pieds et les membres inférieurs saignent souvent abondamment, surtout si le cheval bouge. Gardez le cheval aussi immobile que possible. Appliquez un pansement compressif sur la plaie. Si vous ne pouvez pas empêcher votre cheval de bouger pour appliquer un pansement, un jet lent d’eau froide dirigé vers la plaie peut aider à la coagulation.

Si une compresse ou un autre matériau est collé à la surface de la plaie, ne le retirez pas. Le saignement pourrait reprendre. Saturer le matériau avec de l’eau pour faciliter son décollement.

Je peux soigner la blessure de mon cheval tout seul

Voici quelques conseils pour le soin de la plaie à faire soi-même.

  • Coupez les poils autour de la plaie, en prenant soin de protéger la plaie et en éloignant les poils coupés. Les poils peuvent se coller dans la plaie et sont difficiles à enlever par la suite.
  • Nettoyez la blessure du cheval. La plaie étant déjà contaminée, l’eau du robinet peut être utilisée. Résistez à l’envie de frotter. Un traitement abrasif aggraverait le traumatisme et perturberait la coagulation. Le lavage sous pression est le plus bénéfique, utilisez une pression modérée.
  • Une fois que la contamination et les débris visibles ont été éliminés, nettoyez doucement la plaie avec une solution antibactérienne. N’utilisez pas de peroxyde, car il peut exacerber les saignements et endommager les tissus délicats. Une solution iodée ou de la chlorhexidine sont les solutions antiseptiques les plus couramment utilisées. Vous pouvez utiliser ces deux solutions non diluées sur une peau intacte. Lorsque vous nettoyez des tissus délicats ou exposés, diluez-les avec de l’eau.

La trousse de premiers soins pour chevaux

Ayez toujours à portée de main une trousse de premiers soins d’urgence. Veillez à ce qu’elle soit bien garnie, facilement accessible et située dans un endroit central. Gardez une trousse de premiers soins à plusieurs endroits, notamment dans l’écurie et dans le camion, et préparez-en une portative pour les randonnées. 

Une trousse de premiers soins bien garnie doit comprendre:

  • Des produits pour stabiliser et soigner les blessures, des ciseaux à bandage, une solution antiseptique, des compresses et rouleaux de gaze, une bande adhésive élastique, un rouleau de coton, une pommade cicatrisante universelle et un spray cicatrisant.
  • Une chaussure pour cheval pour les blessures au pied.
  • Un rouleau de ruban adhésif en toile pour fixer et imperméabiliser les bandages.
trousse de premiers soins pour chevaux

Quand faut-il faire un bandage?

Un bandage n’est pas toujours nécessaire pour un soin correct de la plaie, tant que la plaie reste propre. L’application d’un produit antiseptique local deux fois par jour pendant plusieurs jours devrait suffire. Cependant, lorsqu’il est nécessaire de couvrir la blessure avec un bandage, il est essentiel de suivre un protocole approprié.

  • Nettoyez, désinfectez  la plaie et éventuellement appliquez un peu de crème cicatrisante. Couvrez le tout avec une compresse.
  • Rembourrez le membre avec du coton, et enveloppez-le avec un bandage adhésif. Bandagez toujours le membre de l’avant vers l’arrière et de l’intérieur vers l’extérieur, en recouvrant uniformément la bande. Les bandages élastiques ont un effet cumulatif lorsqu’ils sont superposés. Évitez donc d’étirer la bande au fur et à mesure. Un bandage incorrect peut endommager les tendons et autres tissus mous.
  • Sauf indication contraire de votre vétérinaire, évaluez la plaie et appliquez un nouveau pansement tous les jours. Tout bandage qui semble trop serré ou affaissé doit être retiré immédiatement.

Les plaies perforantes sont-elles graves?

Les plaies perforantes peuvent sembler anodines, mais elles peuvent entraîner une infection grave. En effet, les bactéries se déposent dans les tissus sous-jacents, puis sont piégées lorsque la peau guérit.

Comme certaines bactéries, telles que l’agent responsable du tétanos, se développent dans ce type d’environnement privé d’oxygène, il est impératif que le cheval blessé reçoive un rappel d’anatoxine tétanique si plus de trois mois se sont écoulés depuis la dernière vaccination. Si votre cheval n’a jamais été vacciné contre cette maladie, ou si son statut est inconnu, il faut lui administrer l’anatoxine et l’antitoxine (l’antitoxine offre une protection temporaire jusqu’à ce que l’anatoxine fasse pleinement effet), ainsi qu’un rappel de l’anatoxine dans deux semaines. 

Les premiers signes du tétanos sont les suivants:

  • Des difficultés à avaler
  • Prolapsus de la troisième paupière et raideur généralisée.
  • Les personnes atteintes sont souvent sensibles à la lumière et au son

La période d’incubation de la maladie étant variable, elle peut mettre des jours ou des semaines à se développer. Contactez immédiatement votre vétérinaire si vous suspectez le tétanos chez votre cheval.


Si vous avez un doute sur une blessure de votre cheval, demandez à votre vétérinaire de l’examiner dès que possible. Entre-temps, en suivant les conseils de soins des blessures donnés dans cet article, vous pourrez garder la plaie propre, prévenir les complications et favoriser la guérison.