Les disciplines équestres de loisir et de compétition sont nombreuses et diverses. Seul un élément unique et principal reste le même pour chacune d’entres elles : le cheval. Les différentes disciplines que nous allons aborder ici sont les suivantes :

  • Le concours complet d’équitation (CCE)
  • L’attelage
  • La voltige
  • L’endurance
  • Le TREC
  • Le Hunter
  • Les pony games
  • Le polo
disciplines équestres

Tout d’abord, nous présenterons rapidement chacune de ces disciplines équestres afin de bien les situer dans leur contexte et aussi pour informer les non connaisseurs. Ensuite, Entre Cavaliers a recherché et sélectionné pour vous les meilleurs livres d’équitation que vous pouvez trouver sur chacune des dites disciplines. Sympa, non?


Le concours complet d’équitation

Le concours complet est une des trois disciplines équestres olympiques, avec le saut d’obstacles et le dressage. C’est une discipline très populaire en France et pratiquée dès le plus jeune âge. Elle est constituée de trois épreuves ou tests à réaliser qui sont : une reprise de dressage, un parcours de saut d’obstacles et un parcours de cross.

  • Le dressage : Exactement comme en concours de dressage classique, le couple doit ici présenter une reprise de dressage composée de mouvements et de figures imposées. L’harmonie avec le cheval, la justesse, l’élégance, la précision vont être jugés et notés par un jury.
  • Le cross : Le parcours de cross est la seule épreuve unique au concours complet. Il s’agit de réaliser en terrain varié un parcours constitué d’obstacles dits naturels, des troncs d’arbres, des fossés, des trous, des contre haut, des contre bas, des gués, et autres obstacles solides pouvant être construits. Les terrains variés où se déroule le parcours de cross peuvent être des forêts, des champs ou des prairies avec des dénivelés divers et variés.
  • Le saut d’obstacles : Dans cette épreuve, le couple doit réaliser un parcours de saut d’obstacles sur une carrière en sable ou en herbe, comme une épreuve de CSO classique. Afin d’obtenir le meilleur résultat possible, le cavalier doit franchir le parcours sans faire de faute et dans le temps limite imparti. Il réalisera ainsi le sans faute tant recherché des compétiteurs.
abonnement entre cavaliers

Le cavalier va donc obtenir un score pour chacun des trois test du concours complet et celui avec le score total le moins élevé sera déclaré le vainqueur. A l’inverse des concours classiques de dressage ou de saut d’obstacles où il y a un classement pour chacune des épreuves, les cavaliers de complet doivent donc avoir de bonnes performances dans les trois tests afin de pouvoir espérer un classement. Dans cette discipline équestre, les cavaliers comme les chevaux doivent donc être réguliers, polyvalents et en très bonne condition physique et mentale.

le cheval de concours complet

Le cheval de concours complet : éducation et entraînement

Auteur : Arnaud Boiteau
Editeur : Belin

le concours complet d'équitation

Le concours complet d’équitation

Auteur : Patrick Galloux
Editeur : Belin

l'entrainement du couple cheval de sport cavalier : exemple en concours complet

L’entraînement du couple cheval de sport cavalier : Exemple en concours complet

Auteur : Collectif
Editeur : Ifce Haras Nationaux


L’attelage (chevaux)

L’attelage est une des rares disciplines équestres où il n’y a pas de cavalier mais un meneur, parfois accompagné de coéquipiers. En équitation, un attelage correspond à une voiture tirée par 1, 2 ou 4 chevaux ou poneys et guidée par un meneur aidé de son ou ses groom(s). En compétition, cette discipline est constituée de trois tests qui sont : le dressage, le marathon et l’épreuve de maniabilité.

  • Le dressage : Sur une grande carrière, le meneur et son attelage vont devoir présenter une reprise de dressage composée de figures imposées. Ils seront ainsi jugés et notés sur le style, l’allure des chevaux, la maîtrise de l’attelage et la précision technique équestre.
  • Le marathon : Cette épreuve au chronomètre se déroule en terrain varié où les attelages vont devoir réaliser un parcours constitué de différents obstacles. Ces obstacles peuvent être naturels ou artificiels comme des passages étroits délimités par des poteaux, des chicanes, des rampes, ou bien des gués, des buttes, des dévers.
  • L’épreuve de maniabilité : Egalement sur une grande carrière, le meneur va devoir réalisé avec son attelage un parcours constitué de plusieurs portes balisées par des cônes sur lesquels sont posés des balles. Lorsque le meneur manque de précision et fait tomber une balle en touchant un cône, il se voit pénalisé de plusieurs secondes supplémentaires. Le but du test étant donc de faire le parcours le plus rapidement possible.
initiation à l'attelage

Initiation à l’attelage

Auteur : Collectif
Editeur : Ifce Haras Nationaux

les fondamentaux de l'attelage

Les fondamentaux de l’attelage – Galops 1-7

Auteur : Laurence Grard Guenard
Editeur : Amphora

50 conseils pour l'attelage

50 conseils pour l’attelage

Auteur : Claude Lux
Editeur : Vigot


La voltige équestre

La voltige équestre consiste à réaliser des figures acrobatiques et esthétiques sur le dos d’un cheval ou poney tenu en longe au pas ou au galop à un rythme constant sur un cercle. C’est une discipline équestre qui peut se pratiquer individuellement ou en équipe. Le cheval est équipé d’un surfaix de longe et d’un large tapis qui va permettre aux voltigeurs d’effectuer leurs figures. Ils seront jugés et notés sur leur performance à l’instar d’un gymnaste.

En fonction des figures et du niveau de l’épreuve, les athlètes seront jugés sur différents critères. Comme le liant qu’ils peuvent avoir avec leur cheval, la douceur lors de la réception et de l’exécution des figures. La précision, la justesse et la maîtrise technique sur l’ensemble des figures ainsi que la composition artistique et chorégraphique du programme présenté par le ou les voltigeurs.

voltige équestre

Voltige équestre – Galop 1 de voltigeur

Auteur : Emilie Gagliolo
Editeur : Emilie Gagliolo


L’endurance équestre

L’endurance équestre est une discipline pratiquée individuellement ou en équipe et qui consiste à parcourir à cheval une longue distance dans la nature. Selon les niveaux des épreuves, les distances des courses d’endurance peuvent varier de 10 à 160 km. Le but de cette discipline équestre est donc de franchir le plus rapidement possible la ligne d’arrivé tout en ayant un cheval en parfaite condition physique qui sera contrôlée par des vétérinaires. Ces contrôles vétérinaires sont obligatoires pour les concurrents et ont lieu de façon régulière tout le long de la course.

La bonne santé du cheval est primordiale en endurance, et quelque soit la discipline équestre, le cavalier doit donc savoir parfaitement maîtriser l’effort de son cheval tout au long du parcours d’endurance. Pour assurer un respect du cheval, les contrôles vétérinaires ont lieu au départ, à différentes étapes de la course et à l’arrivée. Le vétérinaire va tout d’abord vérifier le rythme cardiaque du cheval, puis son niveau d’hydratation. Il va également effectuer un test des allures pour observer toute irrégularité ou boiterie éventuelle du cheval. Dans le cas où le vétérinaire remarque une quelconque gêne chez le cheval, le concurrent sera alors disqualifié.

débuter et progresser en endurance

Débuter et progresser en endurance

Auteur : Lucie Mercier
Editeur : Belin

le cheval athlète d'endurance

Le cheval athlète d’endurance

Auteur : Céline Robert
Editeur : Ifce Haras Nationaux

tout sur le cheval d'endurance

Tenir la distance – Tout sur le cheval d’endurance

Auteur : Nancy S. Loving
Editeur : Actes Sud


Le TREC

La discipline équestre du TREC, dont l’acronyme signifie Techniques de Randonnées Equestre en Compétition, est apparue en France suite au développement du tourisme équestre. Les cavaliers randonneurs souhaitaient mesurer leurs compétences équestres et leurs techniques de la pratique de la randonnée, du coup, la discipline du TREC a vu le jour.

En compétition de TREC, les cavaliers doivent réaliser sur une même journée trois épreuves basées sur la randonnée équestre et inspirées des difficultés que l’on peut y retrouver. Ces trois épreuves sont les suivantes : le Parcours d’Orientation et de Régularité, la Maîtrise des Allures et le Parcours en Terrain Varié.

  • Le Parcours d’Orientation et de Régularité (POR) : En début d’épreuve, les concurrents découvrent une carte sur laquelle se trouve l’itinéraire qu’ils vont devoir recopier puis effectuer avec leur cheval. La distance du parcours peut varier de 5 à 40 km selon le niveau de compétition, les cavaliers doivent respecter une vitesse précise qui se situe entre 5 et 12 km/h. Des points de contrôle, ou balises, situés tout au long du parcours vont servir à mesurer l’heure de passage et l’exactitude de l’itinéraire emprunté par le cavalier.
  • Le Parcours en Terrain Varié (PTV) : Sur un grand terrain en plein air se trouve un parcours constitué uniquement de dispositifs naturels ou simulés que les cavaliers vont devoir franchir le plus rapidement et le plus efficacement possible. Ces dispositifs représentent des difficultés rencontrées fréquemment en randonnée comme des troncs d’arbre, des fossés, des passerelles, des escaliers, des gués, des barrières, etc. Pour chacun de ces obstacles, des juges vont noter le couple sur leur efficacité, leur style et leur franchise.
  • La Maîtrise des Allures (MA) : Dans un couloir de 1,50 mètre de large et de 100 à 150 mètres de long, le cavalier va devoir effectuer un aller au galop et un retour au pas. Le but de cette épreuve est démontrer le dressage du cheval et sa capacité à maintenir des allures naturelles adaptées à l’équitation d’extérieure. Le cavalier va donc devoir réaliser le galop le plus lent possible puis le pas le plus rapide possible. Il va être chronométré et jugé sur son passage sans sortir du couloir ni rompre l’allure sous peine de pénalité.
guide du cavalier de trec

Guide du cavalier de TREC

Auteur : Joël Capellier
Editeur : Vigot

guide fédéral trec

Guide fédéral TREC

Auteur : FFE
Editeur : FFE


Le Hunter (équitation)

En équitation, la discipline du hunter, à ne pas confondre avec le CSO, consiste à enchaîner sur une carrière un parcours d’obstacles qui sera jugé et noté, donc avec la plus grande harmonie possible avec son cheval. Les obstacles sont constitués de barres et d’éléments mobiles qui peuvent tomber, et ils doivent toujours être très appelés, montants, massifs et garnis. Les épreuves de hunter ne sont pas jugées au chronomètre comme en CSO mais les couples sont jugées par rapport à leur style et leur équitation. Ils doivent donc réaliser leur parcours le plus élégamment et le plus finement possible.

Il existe deux catégories d’épreuves en hunter :

  • Le hunter équitation : Dans les épreuves de hunter équitation, les juges vont observer et juger l’équitation du cavalier. La position, la maîtrise technique équestre, l’emploi des aides, le dressage et le contrôle du cheval.
  • Le hunter style : Dans les épreuves de hunter style, les juges vont davantage observer et juger le cheval ou le poney sur son modèle, le style à l’obstacle, la locomotion, son comportement, la technique de saut.
hunters jumpers and equitation

Riding Hunters, Jumpers and Equitation – Develop a Winning Style (Anglais)

Auteur : Geoff Teall
Editeur : Trafalgar Square Book

guide fédéral hunter

Guide fédéral Hunter

Auteur : FFE
Editeur : FFE

guide to hunterseat

The Complete Guide to Hunter Seat Training, Showing, and Judging (Anglais)

Auteur : Anna-Jane White-Mullin
Editeur : Trafalgar Square Books


Les pony games

La discipline des pony games, appelée également « mounted games » dans les concours internationaux, est un sport d’équipe équestre où les cavaliers doivent réaliser des jeux en ligne et en relais avec leur cheval et contre les équipes adverses. Afin d’effectuer les jeux le plus rapidement et le plus efficacement possible, les cavaliers doivent allier vitesse, précision, habilité, confiance en soi et aisance à cheval ainsi qu’une bonne condition physique et une bonne cohésion d’équipe.

En France, les jeux inclus dans les épreuves de pony games sont au nombre de 31 et sont classés en indice selon leur niveau de difficulté. Les jeux sont divers et variés et doivent se faire en équipe et (presque) toujours avec son cheval.

pony games, un sport d'avenir

Le pony-games, un sport d’avenir

Auteur : Valentin Vieilledent
Editeur : Belin

guide fédéral pony games

Guide fédéral Pony Games

Auteur : FFE
Editeur : FFE


Le polo (cheval)

La discipline équestre du polo est un sport d’équipe où s’affrontent deux équipes de quatre joueurs à cheval. Sur un grand terrain en herbe de près de 300 mètres de long, les joueurs à cheval munis d’un maillet doivent marquer des buts en faisant passer une balle de 85 millimètre de diamètre entre deux poteaux verticaux de chaque côté du terrain. Un peu à l’image d’un match de football, l’équipe qui aura marquée le plus de buts gagne la rencontre.

polo un sport à découvrir

Polo, un sport à découvrir

Auteur : C-E de Bourbon-Parme, V. Heim de Balsac
Editeur : Carpentier Eds

polo technique

Polo technique

Auteur : Stéphane Macaire, Dominique Pan
Editeur : Lavauzelle

complete guide to polo

The Complete Guide to Polo (Anglais)

Auteur : Lauren Dibble
Editeur : J.A.Allen & Co Ltd