You are currently viewing Les bienfaits de l’ortie pour le cheval
  • Post category:Alimentation
  • Temps de lecture :12 min de lecture

L’ortie, souvent redoutée pour ses poils urticants, est en réalité une plante aux multiples vertus. Utilisée en phytothérapie et en alimentation humaine, elle est également bénéfique pour les chevaux.

Une alimentation équilibrée est essentielle pour la santé et la performance des chevaux. L’ortie, riche en vitamines, minéraux, acides aminés et autres composés bioactifs, comble diverses carences et offre de nombreux bienfaits. Accessible, écologique et économique, elle est un complément alimentaire de choix pour les chevaux.

Cet article explore les bienfaits de l’ortie pour le cheval, détaillant ses caractéristiques, sa composition nutritionnelle, ses effets positifs et les méthodes d’administration sécurisées.

L’ortie: caractéristiques et composition

L’ortie, nom scientifique Urtica dioica, est une plante herbacée vivace de la famille des Urticacées. Elle est largement répandue dans les régions tempérées du globe et pousse souvent dans des sols riches en azote.

Cette plante est facilement reconnaissable par ses feuilles dentelées et ses tiges couvertes de poils urticants. Ces poils, lorsqu’ils sont en contact avec la peau, libèrent des substances irritantes telles que l’histamine, la sérotonine et l’acétylcholine, causant une sensation de brûlure. Elle est souvent perçue comme une mauvaise herbe en raison de ses propriétés piquantes, mais elle possède également de nombreuses vertus médicinales et nutritives.

En effet, bien que la plupart d’entre nous redoutent et évitent l’ortie, cette plante est une véritable mine de nutriments, ce qui la rend très bénéfique pour la santé des humains comme des animaux. Voici une décomposition de ses principaux composants:

  • Vitamines A, C, D, K.
  • Des minéraux comme le fer, le calcium, le magnésium, le potassium et le silice.
  • Des acides aminés essentiels pour la régénération et le maintien des tissus.
  • Autres composés bénéfiques comme le chlorophylle, les flavonoïdes, et autres antioxydants.

L’ortie a été utilisée depuis des siècles pour ses propriétés médicinales. Elle est reconnue pour:

  • Ses effets anti-inflammatoires utilisés pour traiter les douleurs articulaires et musculaires.
  • Ses propriétés diurétiques qui favorisent l’élimination des toxines et aident à traiter la rétention d’eau.
  • Ses effets hémostatiques aidant à arrêter les saignements grâce à la vitamine K.
  • Son action reminéralisante, idéale pour les animaux souffrant de carences en minéraux ou en convalescence.

En résumé, l’ortie est une plante incroyablement riche en nutriments et en composés bénéfiques. Elle offre une large gamme de bienfaits pour la santé des chevaux, allant de l’amélioration de la condition générale à la prévention et au traitement de divers problèmes de santé.

ortie chevaux

Bienfaits de l’ortie pour les chevaux

L’ortie, grâce à sa richesse en nutriments et en composés bioactifs, offre de nombreux bienfaits pour les chevaux. Ces bienfaits couvrent divers aspects de la santé et du bien-être, allant de l’amélioration de la condition physique générale à la gestion des problèmes spécifiques comme les inflammations articulaires et les allergies.

1. Amélioration de la condition générale et de la santé

L’ortie est un complément alimentaire polyvalent qui renforce la santé globale des chevaux. Sa teneur élevée en vitamines et minéraux contribue à combler les carences nutritionnelles et à maintenir une bonne condition physique.

Les vitamines A et C contenues dans l’ortie jouent un rôle crucial dans le soutien du système immunitaire, aidant ainsi les chevaux à combattre les infections et à se remettre plus rapidement des maladies​​. De plus, la richesse en fer aide à prévenir l’anémie et améliore l’oxygénation des tissus, ce qui peut augmenter l’endurance et la vigueur des chevaux.

2. Problèmes articulaires et inflammatoires

Les flavonoïdes et autres composés anti-inflammatoires présents dans l’ortie aident à réduire les inflammations et les douleurs articulaires. Cela est particulièrement utile pour les chevaux souffrant d’arthrose, de tendinites et d’autres affections inflammatoires.

La silice, le calcium et le magnésium contenus dans la plante contribuent à la santé des os et des articulations, favorisant la régénération des tissus osseux et cartilagineux.

3. Soutien des fonctions rénales et détoxification

L’ortie possède des propriétés diurétiques et détoxifiantes qui aident à maintenir la santé des reins et à éliminer les toxines du corps. En favorisant la production d’urine, elle aide à éliminer les déchets métaboliques et les toxines, ce qui peut être particulièrement bénéfique après un effort physique intense ou un traitement médicamenteux​​.

En outre, les propriétés dépuratives de l’ortie aident à nettoyer le foie et à améliorer la fonction hépatique, contribuant ainsi à un métabolisme sain et à une meilleure absorption des nutriments.

4. Allergies et problèmes respiratoires

Les chevaux, comme les humains, peuvent souffrir d’allergies et de problèmes respiratoires. L’ortie peut aider à réduire les réactions allergiques en inhibant la libération d’histamine, une substance chimique responsable des symptômes allergiques​.

En aidant à ouvrir les voies respiratoires et à réduire l’inflammation, la plante peut améliorer la respiration des chevaux souffrant de conditions telles que l’asthme ou les allergies respiratoires.

5. Santé de la peau et du pelage

Les vitamines, minéraux et acides aminés contenus dans l’ortie aident à améliorer la brillance et la texture du pelage, rendant les chevaux plus beaux et en meilleure santé.

De plus, les propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes de la plante peuvent aider à traiter les dermatoses, les irritations et autres affections cutanées.

6. Santé des sabots

Les sabots des chevaux sont cruciaux pour leur mobilité et leur performance, et l’ortie peut jouer un rôle important dans leur entretien. La silice et d’autres minéraux contribuent à la croissance et au renforcement des sabots, aidant à prévenir les fissures et autres problèmes​.

A lire aussiComment utiliser le CBD pour son cheval?

Comment donner de l’ortie à un cheval?

En intégrant l’ortie de manière appropriée dans l’alimentation de votre cheval, vous pouvez profiter de ses nombreux bienfaits. Quelque soit la forme d’administration choisie, l’ortie est un complément précieux pour améliorer la santé et le bien-être de votre cheval. N’oubliez pas de consulter un vétérinaire pour déterminer la meilleure méthode et le dosage adapté à votre cheval.

1. Formes et méthodes d’administration

L’ortie peut être administrée aux chevaux sous diverses formes, chacune ayant ses avantages spécifiques. La méthode choisie dépend des besoins individuels du cheval, des préférences du propriétaire et de la disponibilité des produits.

  • Orties séchées – Les orties séchées sont l’une des formes les plus courantes et les plus faciles à préparer. Elles peuvent être ajoutées directement à la ration. Elles sont généralement bien acceptées par les chevaux, surtout lorsqu’elles sont introduites progressivement​.
  • Infusion d’ortie – L’infusion d’ortie est une autre méthode simple et efficace. L’infusion permet d’administrer les bienfaits de la plante sans ajouter de matière sèche supplémentaire, ce qui peut être utile pour les chevaux ayant des problèmes digestifs ou des besoins hydriques accrus.
  • Orties cuites – Faire cuire les orties est une méthode simple pour neutraliser les poils urticants. La cuisson des plantes permet de conserver la plupart de leurs nutriments tout en éliminant les substances urticantes.
  • Granulés et compléments alimentaires – Il existe plusieurs produits commerciaux à base d’ortie sous forme de granulés ou de compléments alimentaires spécialement formulés pour les chevaux. Les compléments alimentaires sont pratiques et faciles à doser, ils garantissent également une qualité constante et une absorption optimale des nutriments.
  • Poudre d’ortie – La poudre est une autre forme pratique pour administrer cette plante. La poudre se mélange facilement à la ration et permet une absorption rapide des nutriments par le système digestif du cheval.

2. Précautions et recommandations

L’ortie peut offrir de nombreux bienfaits pour les chevaux, mais son utilisation doit être encadrée par certaines précautions pour garantir la sécurité et l’efficacité. Voici les principales recommandations à suivre.

  • Introduction progressive – Introduire l’ortie progressivement dans l’alimentation du cheval est crucial pour éviter les troubles digestifs et permettre à l’organisme de s’adapter aux nouveaux nutriments. Une introduction trop rapide peut entraîner des coliques ou des diarrhées.
  • Consultation vétérinaire – Il est essentiel de consulter un vétérinaire avant de modifier le régime alimentaire de votre cheval, surtout si celui-ci présente des conditions de santé particulières ou est sous traitement médicamenteux.
  • Surveillance des réactions – Surveiller attentivement les réactions du cheval après l’introduction de l’ortie est crucial pour détecter toute réaction indésirable rapidement.
  • Qualité des produits – La qualité des orties utilisées est déterminante pour éviter l’exposition à des pesticides, des contaminants ou des toxines qui pourraient nuire à la santé du cheval. Si vous récoltez vous-même les plantes, assurez-vous qu’elles proviennent d’un environnement non pollué et exempt de pesticides.
  • Dosage approprié – Respecter les doses recommandées est crucial pour éviter les surdosages qui pourraient entraîner des effets secondaires négatifs.

L’ortie est une plante aux multiples vertus pour les chevaux, offrant des bienfaits nutritionnels et médicinaux. En intégrant cette plante de manière appropriée dans l’alimentation de votre cheval, vous pouvez améliorer sa santé générale, soutenir ses articulations et ses fonctions métaboliques, et améliorer la qualité de son pelage et de ses sabots. Consultez un vétérinaire pour des conseils personnalisés et commencez à explorer les avantages de l’ortie pour votre cheval.